Quoi ? : cuisine israélienne
Où ? : 4 Rue de la Couronne 13100 Aix-en-Provence
Quand ? : Mardi > Samedi de 12 à 16.00
Combien ? : Menu kefta sur place 15 € / Houmous à emporter 8 €/ Menu enfant Falafel sur place 10 €
Des Questions ? : 04 42 38 93 54
Un lien ? : Cliquez-ici

Au menu de cette toute petite cantine israélienne, le sourire et la bonne humeur de l’équipe familial. Tita, c'est un éventail de spécialités casher faites maison, du houmous en passant par les falafels ou les kefta.

C’est une histoire de famille comme on les aime. Histoire qui commence il y a trois ans quand la famille Sitruk quitte Tel Aviv pour s’installer à Aix-en-Provence et s’initier aux joies de la restauration. Initialement dans le tourisme, Gael décide de suivre l’exemple de son grand-père (ndlr: dont le portrait trône sur le mur du restaurant) qui avait un restaurant de spécialités israéliennes très connu à Alexandrie, « chez Benyamin ».

Ils testent leur concept place Jeanne d’Arc, les jours de marché avec un food-truck qui propose de la street-food israélienne. Le test est si concluant qu’un restaurant voit le jour moins de deux ans plus tard autour de Gael. Avec son épouse Dana, sa sœur Celia, sa Mère Tita  et Jade qu’ils ont adopté, ils  forment une famille en or. Soudés comme les 5 doigts de la main, ils travaillent avec bonne humeur et entrain et accueillent chacun comme un ami de longue date.

Le secret de leur succès tient en deux mots: qualité et fraîcheur. Tout est fait sur place avec des produits du jour du marché et la viande hachée est livrée tous les matins. Petite exception à la règle, le pain est importé d’Israël, tout comme certaines boissons ( le jus de mangue ou la bière gold star).

Les spécialités de la maison s’adressent à une large clientèle, végétariens ou carnivores trouveront leur bonheur et juifs ou musulmans peuvent savourer tous les plats car ils sont casher.

 

La carte est très courte et se concentre sur l’essentiel. A la base de presque tout, le houmous, purée de pois chiche qui accompagne souvent 4 ingrédients au choix : les falafels (boulettes de pois chiche), les keftas (boulettes de bœuf grillées), la schnitzel (escalope de poulet panée) ou le shawarma (poulet mariné aux épices orientales). On peut prendre chaque ingrédient séparément ou opter pour une assiette mixte, colorée et généreuse. On y trouve du chou blanc, du houmous, de la salade, des légumes grillés, des kefta et/ou falafel. Dans la famille, tout le monde met la main à la pâte y compris Tita qui prépare avec amour les boules chocolats/coco servies avec le café. En dessert on peut également choisir le halva (vegan) fait à base d’amandes.

La décoration est également fait maison avec un mélange de vintage et d’oriental. Des carreaux de ciment un peu vieillis accompagnent les fameux carreaux blancs de métro. Les tables sont recouvertes de nappes en plastique à carreau bleu et blanc, typique des restaurants de Tel Aviv.

Et comme on ne se prend pas au sérieux ici, Rabbi Jacob tient compagnie aux nombreuses photos de Tel Aviv qui décorent les murs. Pendant votre repas, vous pouvez vous amuser à faire la liste des phrases cultes du film: « Comment, Salomon, vous êtes juif ? »

Le Petit Plus : Possibilité de commander via Deliveroo pour se faire livrer et option de catering pour les sociétés qui souhaitent organiser des déjeuners israéliens.

Par Nathalie Boscq