Quoi ? : Epicerie fine et cave
Où ? : 14 Rue Gaston de Saporta 13100 Aix-en-Provence
Quand ? : Lundi > Mercredi de 10 à 19.30 / Jeudi > Dimanche de 10 à 21.00
Combien ? : Croc’poulet truffé 10 € / Verre de vin 5 €/ Planche fromage ou charcuterie 14€
Des Questions ? : Téléphone) 04 42 96 95 05
Un lien ? : Cliquez-ici

L’apéritif, familièrement appelé apéro, est un digne représentant du savoir-vivre à la française. On a tous en tête ces bons moments de convivialité qui permettent de tisser des liens et de se détendre. Avec sa fine sélection de boissons et tarissables, cette épicerie fine perpetue cette honorable tradition.

Avant d’arriver à la superbe cathédrale d’Aix, vous serez soumis à des tentations irrésistibles. En chemin, vous allez croiser la route de l’Apéritif Français, temple du péché mignon, où boissons alcoolisées et tartinables de toutes les régions de France sont méticuleusement sélectionnés.

C’est probablement à l’occasion d’un apéro que Stéphane et Pierre, amis depuis dix ans,  décident de lancer le concept de l’apéritif français. Ils unissent leurs compétences (un ancien banquier et un spécialiste de la restauration) pour créer le tour de France de l’apéro. Les valeurs de la marque sont simples : authenticité, originalité et humour sont les dénominateurs commun à leur sélection.

L’épicerie fine abrite près de 200 références en provenance d’une soixantaine de producteurs différents. Les produits sont aussi bons que beaux. Mention spéciale pour certaines étiquettes qui ne manquent pas d’humour (Le rosé « jolies filles » sur une étiquette au motif liberty, le « rosé de pétanque”, les terrines « mon poulet du dimanche » avec un poulet au gros nœud papillon rouge ou « très cochonne » illustrée par un joli cochon rose qui prend son bain)

On retrouve bien entendu des produits de la mer dont certains viennent de Bretagne. L’atelier du poissonnier sort des sentiers battus et mixent les saveur : Rillettes de saint jacques au lard ou rillettes de thon, piquillo, chorizo. Un des best-seller de la boutique est une tapenade sardine/olive noire dont les touristes raffolent.

Quant aux terrines de la maison Tessier (appartient au patrimoine vivant), elles sont travaillées avec le chef Stéphane Raynaud et offrent des mélanges subtiles. On se laisse facilement tenter par le canard miel agrumes ou par le lapin chorizo coriandre.

Le rayon truffe avec la maison Desis (négociant depuis trois générations) est bien achalandé. Huiles, coffrets ou même noix de cajou de la Maison Naja (fabriquées selon la méthode marseillaise depuis 1944) sont proposés autour des arômes de la fameuse tuber melanosporum.

Pour les alcools, les propriétaires ont sélectionnés des marques qui sortent de l’ordinaire. Le Folle Envie (demandez à Stéphane, il est intarissable sur le sujet) est par exemple un apéritif frais et bio  servi avec le tonic français Archibald à base de genièvre ou de gentiane. Ils  forment un mélange détonnant qui transforme vos soirées en week-end et vos week-ends en vacances!

La plupart des vins sont bio ou biodynamiques. Des vins de copains à consommer sans tarder mais toujours avec modération… Certaines bouteilles viennent de tout petit producteur dont les histoires alimenteront certainement les sujets de conversation de vos apéros.

Ici on affiche fièrement les couleurs du drapeau français qui flotte en guirlande à l’intérieur du magasin jusque dans le patio.  Une vingtaine de places assises accueillent les clients qui souhaitent déjeuner ou profiter d’un apéro dinatoire. A l’intérieur, le mobilier rappelle celui des salles de classe de notre enfance (les plus jeunes vont rater l’allusion, tant pis). Le petit patio du fond quant à lui offre une halte ombragée fort agréable.

Tous les produits peuvent être dégustés sur place ou à emporter. Le croque poulet-truffé, véritable petit jésus en culotte de velours s’est déjà forgé une solide réputation dans tout Aix.

Alors si en passant dans la rue Gaston de Saporta, vous entendez: “A la vôtre!”, “Santé!”, “Chin chin!”, surtout n’hésitez pas à vous arrêter.

Le Petit Plus : Les limonades ou thés glacés maison sont servis dans des pots de confiture « Bonne Maman ». La paille en carton est insérée dans le couvercle en métal à carreau rouge et blanc. Une vraie bonne idée de recyclage à la française.

Par Nathalie Boscq