Quoi ? : Hand rolls (Onigirazu et Maki) préparés minute
Où ? : 20 Rue Paul Bert 13100 Aix-en-Provence
Quand ? : Mardi au Dimanche 12h-19h
Combien ? : Onigirazu 5.5 € / Maki 2.5 / Dessert 1.50 à 2.50 €/ Boissons 2 à 3.50 € / Formules de 6 à 13 €
Des Questions ? : 09 81 78 40 40
Un lien ? : Cliquez-ici

Marine et Bastien sont revenus d’Australie, pays de la fusion food s’il en est, avec des Recettes plein la tête. Au Poulpe, chorizo ou aubergines, on accepte avec plaisir de se faire rouler par des makis aux goûts d’ici.

En couple depuis 11 ans, ce charmant couple a passé de nombreuses années à voyager avant de diriger durant 2 ans l’un des complexes hôteliers le plus luxueux d’Australie sur Lizard Island. A leur retour au pays, ils ont décidé d’ouvrir leur petite affaire, sous le signe cette fois de la simplicité et en tirant les leçons de leur expatriation.Tout d’abord au niveau de la cuisine en proposant un concept de restauration rapide très populaire en Asie et Océanie mais moins sous nos latitudes.Des hand rolls ( ou « sushi-sandwiches » en gaulois) sous deux formes : les onigirazus – dont l’abréviation a donné son nom à l’établissement – et les makis. Faciles à manger, ils ont surtout le gros avantage de contenir tout ce dont le corps à besoin pour un  régime alimentaire sain : fibres, protéine, lipides, vitamines, etc.

Leur  petit twist à eux fût d’associer les recettes orientales avec nos spécialités méditerranéennes. Pas moins de 6 propositions vraiment originales chaque jour, en fonction des produits de saison trouvés sur le marché: poulpe, chorizo, manchego, omelette, vitello tonnato (avec du veau français de la Boucherie du palais) se marient à merveille avec le riz blanc, rouge et noir selon les recettes. Les makis fraîchement confectionnés sont présentés dans la banque réfrigérée alors que les onigirazus sont pliés à la minute sur la base des produits que vous avez choisis.

Le second engagement fort est bien celui de l’écoresponsabilité. Les approvisionnements (fruit, légumes, poissons et viandes) se font le plus possible en circuit court auprès des artisans locaux, y compris pour le café qui vient tout droit de la Brûlerie Richelme. Artisans et créateurs du pays d’aix ont été également mis à contribution pour l’aménagement du lieu bien à l’image du concept : minimal et coloré.  Les vases proviennent de la poterie Buisson-Kessler (Lourmarin), l’identité visuelle et le graphisme réalisé par Amélie Thierry,  les menus et cartes imprimés par l’Atelier du Bilboquet (Aix) , le parfum d’intérieur provient  des Parfums de la Bastide (Aix), les chaises ont été fabriquées par le lycée professionnel des Alpilles de Miramas, les luminaires proviennent de l’Atelier des Potiers (Venelles). Quant aux très beaux Kokedama (plantes sans pot), on les doit à l’Arbre à papa. Les couverts sont en maïs recyclable et le verre réutilisable a été préféré aux plastiques, malheureusement trop courants dans la restauration rapide.

Un nouveau lieu pavé de bonnes intentions et surtout duquel se dégage de très bonnes ondes : musique cool, sourire et pédagogie pour expliquer aux néophytes le principe des menus rendent la pause, même courte sympathique.

Le Petit Plus : Le temps de se rôder, le  snack ONI ouvrira prochainement également en soirée.